La bienveillance au travail, le nouvel enjeu des entreprises

13 octobre 2017

Qu’entend-on par qualité de vie au travail ?

Il s’agit de tout ce qui fait référence au bien-être et à l’absence de stress.  Cela a ainsi permis de mettre en exergue les différentes sources de stress pouvant impacter le climat dans lequel les salariés travaillent. 27% des interrogés considèrent comme source principale de stress la surcharge de travail avec les aléas qui en découlent, à savoir travailler dans l’urgence ou dans des délais trop courts. Se pose le problème de l’empiétement de la vie professionnelle sur sa vie personnelle : dans quelle mesure les salariés arrivent-ils à faire la part des choses ?

Un équilibre plutôt satisfaisant

On constate que 65% des salariés sont satisfaits de leur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, d’autant plus chez les 18-24 ans. En effet, les populations jeunes sont celles qui d’une part évaluent le plus positivement la qualité de vie au travail (6,8/10) et qui, d’autre part, intègrent beaucoup plus facilement le travail dans leur quotidien personnel. Par exemple, consulter ses mails professionnels le soir est quelque chose qui leur est naturel et loin d’être vécu comme une contrainte.

Une amélioration de la qualité de vie au travail

Premier point positif et non négligeable, la QVT est nettement meilleure que celle évoquée dans l’étude de l’an passé. Son évaluation passe en effet d’une moyenne de 4,8/10 en 2016 contre une note de 6,4/10 pour les hommes et de 6,1/10 pour les femmes en 2017. Si cette amélioration est perçue par l’ensemble des statuts, elle est cependant d’autant plus marquée chez les cadres supérieurs. De façon générale, plus un salarié occupe un statut élevé hiérarchiquement, plus il est satisfait de ses conditions de travail.

La bienveillance comme nouveau levier de performance

De nombreuses entreprises ont bien compris à quel point il était essentiel d’intégrer dans son organisation ce sentiment de bien-être au travail. Travailler dans un climat joyeux, avec une équipe soudée et menée par un manager à l’écoute et bienveillant est évidemment beaucoup plus motivant et productif, d’où la nécessité pour la direction générale et pour le management d’incarner cette bienveillance à travers notamment la politesse ou la courtoisie. En commençant par ces règles de base, c’est l’ensemble des relations qui s’en trouve impacté dans le bon sens : les salariés se sentent considérés, reçoivent donc donnent, et vice versa.

Au-delà de la qualité humaine, la bienveillance qui évoque entre autres le respect, le soutien et l’écoute, est désormais considérée comme l’un des fondements de la culture d’entreprise.  Placer l’humain au centre des préoccupations, se soucier du salarié et de son bien-être, contribuer à donner du sens au travail qu’il effectue sont les enjeux sous-jacents de cette notion de bienveillance. Des actions sont encore à mettre en place, notamment en créant des ateliers de bien-être au sein même des entreprises, mais le bilan 2017 sur la qualité de vie au travail demeure plutôt positif.

Delphine Bientz

Retrouvez l’étude complète « Qualité de vie au travail… et la bienveillance ?« 

Plus d'actu

Viadeo confirme sa place de N°1 des avis en France sur les entreprises !

30 novembre 2018

Viadeo confirme sa place de numéro 1 en France avec plus de 6,6 millions d’avis sur les employeurs...

Comment répondre à un avis sur votre entreprise

06 novembre 2018

Vos employés ou anciens employés ont évalué votre entreprise? Excellente nouvelle, ce sont des informations très recherchées par les potentiels candidats.

Les cadres changent, Cadremploi aussi !

25 octobre 2018

C’est la rentrée, Cadremploi fait peau neuve, avec au programme : un nouveau site et une nouvelle application mobile, une nouvelle baseline, une nouvelle charte relationnelle, une refonte de l'expérience utilisateur.

>