La diffusion d’offres de stage par les écoles, un bon filon à exploiter pour les recruteurs ?

17 novembre 2016

Aujourd’hui, la plupart des écoles disposent de plateformes permettant aux entreprises d’y déposer leurs offres d’emploi. Facilitant ainsi la mise en relation entre les étudiants et le monde professionnel. Peu connu des professionnels, cet outil couvre pourtant une niche importante de potentiels candidats correspondant aux profils recherchés et pouvant être ciblés au mieux selon les filières. Alors comment exploiter au mieux la diffusion d’offres de stages pour les écoles ? Explications.

Véronique Trançon-Sinsheimer est responsable relations entreprises à l’ESGCI et PSB, écoles de commerce parisiennes. Pour créer la plateforme de ces écoles, un career center a été mis en place, lui-même alimenté par un site d’offres d’emploi exclusivement dédié aux étudiants.
Selon elle l’avantage de ces plateformes serait pour l’entreprise d’atteindre un maximum de profils cibles. De plus, cela lui permet d’être présente auprès des étudiants et donc de développer sa marque employeur.
A l’ESGCI notamment, les recruteurs collaborent avec l’école de plusieurs façons :
– Soit simplement par la diffusion d’offres via leur career center. « Nous avons ouvert lors de cette rentrée septembre 2016 une classe en alternance à l’ESG Finance avec BNP Paribas en gestion de patrimoine » explique-t-elle.
– Des partenariats avec des entreprises sont également développés sur un volume d’alternants pour l’ensemble des écoles et de leurs spécialisations, comme en témoigne Véronique Trançon-Sinsheimer : « Orange et la SNCF s’étaient engagés à venir recruter au sein de nos écoles de nombreux étudiants afin de pourvoir leurs offres d’alternance pour cette rentrée ».
– Mais également en participant aux forums de recrutement de l’école, leur permettant de rencontrer directement les étudiants et éventuellement la possibilité de les présélectionner.

Responsable recrutement chez Viadeo, Thomas Brette apprécie quant à lui la qualité des candidatures obtenues via ces plateformes : « Les intranets de diffusion des écoles sont sans doute le meilleur moyen de toucher les étudiants des écoles de commerce et d’ingénieur. Les retours y sont bien meilleurs qu’ailleurs », juge-t-il.

Les précautions à prendre

Connaître sa cible reste toutefois primordial dans ce processus de recrutement. Il est important de vérifier qu’elle est présente dans les établissements choisis et de s’assurer de la compatibilité de la période de stage avec les besoins de l’entreprise.

A l’ESGCI, la publication des annonces est signalée par mails aux élèves de façon limitée pour ne pas les noyer dans un flux trop important d’informations. Concernant la fréquence d’envoi de mails aux étudiants, la responsable relation entreprise précise : « Pour les stages de manière générale on il y a un emailing par semaine en période de recherche de stages ». De plus, les meilleures offres de stage et d’alternance sont postées sur une page Facebook créée pour l’occasion.

L’une des limites de ces plateformes pour les recruteurs, est qu’il est impossible (ou du moins complexe) de vérifier qu’une offre est bien mise en ligne, contrairement aux jobboards classiques. Il est souvent indispensable d’avoir un login et un mot de passe étudiant.
Thomas Brette, lui, confie publier l’annonce directement sur l’intranet de l’école en question. « Nous ne passons pas par des outils de multi-diffusion, ce qui est donc assez chronophage. Les étudiants souhaitant envoyer leur candidature sont ensuite redirigés vers Viadeo pour que leur dossier soit intégré aux autres candidatures ».

Un gain de temps et de qualité

Malgré le taux de retour plus faible que sur un site d’offre d’emploi classique, les candidatures issues de ce type de plateforme restent plus qualitatives et font ainsi gagner plus de temps dans le processus de recrutement. Cependant, afin d’optimiser ce temps il est important de bien cibler les écoles dans lesquelles poster ses annonces, et pourquoi pas établir un partenariat durable dans le temps.
Et aux entreprises qui ont des difficultés à recruter, Véronique conseille :
« Être présentes sur la plateforme de recrutement et s’investir au sein des écoles. Les étudiants sont très friands de problématiques réelles rencontrées par les entreprises et dont ils sont amenés à proposer des solutions durant une soutenance devant les dirigeants de ces dernières. » C’est pour elle le meilleur moyen de développer leur marque employeur et de faire du pré-recrutement auprès des étudiants qu’elles jugent les meilleurs. « Nouer des partenariats et venir recruter directement au sein des écoles est aussi une bonne solution pour les grands groupes que les étudiants connaissent bien ».

Chloé Belmonte

Suivez-nous sur Twitter : @ViadeoRecruteur

Plus d'actu

LCL, Nokia, Ipsen et Sopra Steria veulent innover avec le 3e OpenHR

08 octobre 2018

[Partenariat] La 3e édition du concours OpenHR a été lancé le 21 septembre 2018 en partenariat avec Figaro Classifieds. 18 étudiants de l’Institut Mines Telecom Business School du Master2 Management digital des ressources humaines participent à ce projet visant à résoudre des problématiques en ressources humaines.

Viadeo : N°1 Français des avis sur les employeurs

08 octobre 2018

Viadeo lance une nouvelle version de son application entièrement revisitée. Fort de ses plus de 6 millions d'avis sur plus de 130 000 entreprises, la nouvelle application permet aux utilisateurs de trouver des offres d'emplois, consulter des avis sur les entreprises qui les intéressent et s'appuyer au sein de leur réseau sur les personnes qui y travaillent déjà.

Inside +, écosystème image employeur

05 octobre 2018

Découvrez en vidéo la nouvelle solution Inside + pour valoriser efficacement votre image employeur !

>